A5JSQK3CAH25C4LCAXTS5RDCAEIFUP4CAI6IL4ACASU9OEJCAEKY9DUCAW30OSJCARIY2R2CAKXE1I8CALV822ICA1H1B7OCACTTGXRCASL4PTDCA8SG7W7CAE4UE0DCAXH14L8CAYRDU6W

 

.

 

ENTRE CLICHES ET REALITES.

 

Quel homme n’a pas dit un jour que la femme était l’ avenir de l’homme tout en se réjouissant secrètement de l’ excellent repas amoureusement concocté par sa compagne à la suite d’une journée harassante de travail pour lui et de doux farniente consacré aux tâches ménagères , par ailleurs et c’est bien connu!, si féminines et habituelles pour elle.

De même, la très réputée intuition féminine ne serait -elle pas qu’un pâle reflet de l’ intelligence masculine en consacrant la grande pertinence des idées masculines par rapport au hasard des remarques féminines?.

 

1 + 1 = 3 !.

 

La première évidence de cette superbe inégalité commence dès avant la naissance d’un bébé qu’encore actuellement la majorité des pères espèrent être un garçon plutôt qu’une fille.

Chronologiquement, après une moyenne de dix minutes de bonheur supposé partagé et une quantité négligeable d’un liquide fécondant, la contribution masculine à l’élaboration de ce futur être vivant vient de s’ arrêter!.

Vient alors, pour cette femme faible en quête de protection , une période de neuf mois pendant lesquels elle sera la seule à connaître les plaisirs de douleurs , gênes et nausées diverses et inopinées qui pour son compagnon se traduiront par de malencontreuses sautes d’humeur dignes des meilleures plaisanteries entre amis.

Imaginez le trouble invivable pour cet homme qui voit « son » objet de plaisirs et de convoitises, ex- poupée gonflable devenir poupée gonflée !!.

Heureusement pour lui, malgré la fatigue due à la progression de la grossesse , sa dulcinée, s’étant mise en congé d’un emploi probablement moins gratifiant que celui de son bien- aimé…, continue d’ assurer toutes les tâches ménagères en n’oubliant pas de veiller à satisfaire une libido masculine toujours susceptible de se voir attirer par des créatures féminines dont l’harmonie des formes est de plus en plus évidente par rapport à celles décidément très évolutives de sa  chère et tendre.

Passons sur les différentes péripéties qui pimentent la vie par trop monotone de ce couple pour en arriver aux derniers jours précédents l’ accouchement pendant lesquels le futur père se voit infliger des corvées sans nom dignes de le déstabiliser à vie: sortir la voiture parfois en pleine nuit pour des fausses alertes, veiller à la préparation d’une valise pour madame…

Enfin, le moment tant attendu arrive et pour peu qu’il se prenne pour un émule de Spielberg ou qu’il compte tourner un documentaire sur la nouvelle origine du monde destiné à gaver les amis, le voilà qu’il se préoccupe de la lumière, du cadrage sans oublier , espérons-le, la recharge des batteries.

Et sa compagne?.

Banal et habituel, elle souffre, se tord de douleurs pendant des heures ce qui risque de poser à son homme fort  un dilemme existentiel, à savoir: assister enfin! à l’accouchement ou se réfugier dans le couloir afin de retrouver un peu de calme.

Fermons discrètement la porte de cette chambre pour ne pas assister aux premiers cris de ce nouveau-né encore tout étonné de constater que ses parents n’aient pas déjà divorcer.

Dès le retour, ce charmant bambin oblige les parents amoureux à réviser toutes leurs règles de vie en commun.

Un partage équitable des responsabilités confie à la mère le lever incessant à toutes heures afin de veiller à nourrir « bébé » et accessoirement éviter que le mâle épuisé ne se réveille au risque de le perturber dans sa journée de travail.

Madame étant confinée à la maison, il est normal qu’elle veille à son entretien pendant que Monsieur peut s’accorder des moments de repos bien mérité en s’entourant de ses amis et qu’après avoir accompli le geste autoritaire d’allumer le barbecue au jardin , il en vienne à se poser la question de savoir si le dîner  sera prêt juste à temps avant la diffusion d’un match de football.

 

POLITIQUE au FEMININ

 

La politique se voulant le reflet sinon l’exemple à suivre pour l’ ensemble des citoyens , il aura fallu attendre ces toutes dernières années pour voir quelques femmes politiques « oser » briguer et obtenir des postes à vraies responsabilités et non les habituels postes la confinant dans les dossiers en rapport avec la famille et ses implications sociétales.

Notons au passage les remarques subies récemment par la candidate socialiste S.Royal concernant ses tenues vestimentaires, son charme ou plus perfides et venant de son propre parti  les allusions en rapport avec la garde des enfants en cas d’élection….

Depuis la fin des années soixante et plus particulièrement lors de la mise sur le marché de la « pilule » qui leur a permis de gérer une contraception active, les différences souvent discriminatoires tendent à se résorber.

Pour autant, ne faudrait -il pas se « voiler » la face sur certains faits répréhensibles prétendument liés à des cultures ou des religions différentes quand il ne s’agit en définitive que de comportements violents dont les origines sont en fait l’inculture évidente érigée en hiérarchie de clans et que les dérives liées à la boisson ou à la drogue accentuent.

 

La femme est l’avenir de l’homme, pour autant que l’homme en ait un…

Publicités