Le Premier ministre Charles Michel s’est dit vendredi « pas rassuré » sur les chances que l’UE puisse approuver lors du sommet de Bruxelles le traité Ceta avec le Canada, toujours bloqué par la Wallonie, dont il a dénoncé les positions en voie de « radicalisation ».

Source : Traités transatlantiques de libre-échange : Charles Michel et Justin Trudeau se sont appelés pendant la nuit

Commentaire de L’ INFOTOX:

Que ne ferait pas le PS pour s’opposer en tout au MR.
Que ne ferait pas Magnette pour se poser en futur premier, non plus régional mais fédéral.
Le pire, c’est que certains croient encore que cet affichage idéologique, politicien de « résistant » étriqué se fait au nom des intérêts « wallons »… qui, s’il persiste (improbable car l’essentiel était de se faire remarquer) ne manquera pas de réduire l’expansion de cette région (déjà en difficultés économiques) livrée depuis si longtemps à l’hégémonie, à l’ambition électoraliste d’un parti.
Publicités