Source : Entre Hitler et Israël, Erdogan juge ‘déplacé de se demander qui était le plus barbare’

.
Commentaire de L’ INFOTOX:

Entre une dictature turque et une technocratie européenne, par contre, on sait, depuis quelques temps, quel régime a le moins de courage politique, d’honneur à défendre.
Combien de provocations verbales sur tous sujets, d’exactions et de privations de libertés à l’encontre de sa population, de révisionnisme historique, d’épurations ethniques (Kurdes) ou d’occupations illégitimes (Syrie), le « machin » européen aussi couard qu’inutile acceptera t’il avant de prendre position… aussi vite que ses « amis américains » lui ont ordonné de le faire à propos de la Russie de Poutine ou la Syrie d’Assad?!.
Publicités