Candidats 2017

Au catalogue des promesses, des programmes censés être au service du « peuple » concoctés par ces « élites », il vous parait difficile de faire votre choix?.
Et si, pour conduire la France, vous vous demandiez qui se satisfait d’une allégeance européenne à la taulière Merkel à qui la France confie depuis cinq ans minimum… ses relations internationales ou qui, la seule (désolé) tente de hisser ou au moins de maintenir le rang international de la France en discutant d’égal à égal(e) avec la Russie, les USA et veut redonner par sa sortie de cette Europe (bruxellomerkeliste!) en déclin la fierté, la responsabilité exclusive de sa destinée?.
Mais comment les autres candidats coincés par leurs discours anti Poutine, anti Trump voire anti May (tous, pour eux, plus pourris que les dirigeants saoudiens et qataris…) pourraient-ils se targuer d’une stature de chef d’un Etat de niveau puissance mondiale?!.

En définitive, l’important au moment de faire un choix aussi important et probablement historique, même si ce mot a perdu en force notamment en raison de toutes ces réunions dites de la dernière chance médiatiquement organisées jusqu’à en avoir la nausée tant les résultats obtenus n’atteignaient la taille de la fameuse souris accouchée par la montagne, sera de déterminer ni plus ni moins que l’avenir, la prospérité, l’indépendance ou non de la France!.
Aussi et il en est ainsi pour tout choix, prenez le temps, le recul indispensable pour ne pas être un béni oui oui, un prompteur uniquement capable de répéter, d’ânonner une leçon médiatique bien apprise qui vous priverait de l’exercice indispensable à ne vous déterminer non pas en fonction des intérêts des autres, fussent-ils nombreux et en marche… façon troupeau mais bien uniquement en raison de votre analyse objective et personnelle.
Oui, vous aussi, vous le valez bien!.

Publicités