via François Bayrou et Marielle de Sarnez annoncent leur départ du gouvernement | Atlantico.fr

.

Commentaire de L’ INFOTOX:

.

Voici ce que le web-rédacteur de L’ Infotox publiait in illo tempore non suspecto:
De Bredevan Marc a commenté le lien de Atlantico.fr.
14 juin 2017 10:24
<Forte tête : combien de temps résistera la principauté Bayrou au sein de la République En Marche ? atlantico.fr
.
Bayrou et « son » Modem: utile un temps pour Macron finit par devenir encombrant, inutile vu le résultat des élections.
De plus, éliminer (via les « affaires ») celui qui porte la potentielle réforme de la moralisation politique peut s’avérer intéressant pour tous ces politiciens… peu pressés que le « peuple » vienne les contrôler!.>
.Complément actualisé à ce commentaire:
Pour info, la « théorie du complot » n’est pas (toujours) qu’un fantasme d’imbéciles non avertis mais peut (aussi) expliquer, pour ceux qui le connaissent, le jeu des pouvoirs politiques rarement exempts de toute visée autoritaire, hégémonique…
.
Macron, ce pur produit de la technocratie made in UE, aura réussi un coup politique magistral en à peine un an, sans que cela ne surprenne, n’inquiète aucun média tant ces serviteurs de la bonne parole dictée par le porte-parole du « renouveau » auront, jour après jour, lui faire une promotion gratuite afin d’accompagner au mieux ce parcours « bcbg », notamment en ne s’intéressant aux autres candidats de la présidentielle qu’au fil de leurs « affaires » sorties en temps opportun et reprises immédiatement par une justice qui sait choisir qui est con en l’affichant sur un mur au sein même de cette institution… indépendante et neutre!.
.
Aux législatives, le scénario d’une majorité absolue (mais pas trop forte pour préserver à minima l’illusion d’une opposition suffisante à ne pas (trop) disqualifier un pouvoir total de plus de 60% des sièges obtenus au travers de 30% de 47% de votants…
.
Ainsi, on peut conclure, ce que L’INFOTOX dénonçait (en premier et plutôt seul), que l’Europe consciente des possibles déstabilisations sinon arrivées au pouvoir de forces politiques résolument anti technocratie européenne de Bruxelles que les différents lobbys économiques, financiers et fonctionnaires pléthoriques de l’hydre UE qualifient avec toute la nuance intellectuelle qui les caractérisent de « nationalistes et fascistes ».
Cette argumentation hyper-simpliste fonctionnant de moins en moins auprès de populations en réseaux et constamment informés via de multiples sources… qui ne sont pas toutes des ramassis de fake news surtout lorsque celles-ci émettent des hypothèses, relayent des infos différentes de celles abondamment véhiculées par la sacro-sainte pensée politiquement correcte et unique, il devenait urgent que la France se choisisse un président « Européano-Merkelo-compatible » qui en un ou deux mandats saura faire oublier que l’intégration, au sein d’un « machin » hyper régulateur à vocation de contrôles tatillons et de nivellement de toutes normes vers le bas sans omettre l’avantage considérable pour ces dirigeants déresponsabilisés de toutes erreurs de gestion nationale via le partage des (non)décisions en groupe supranational, vaut bien l’abandon de l’indépendance d’un pays qui n’aura plus que la mémoire d’avoir été une grande puissance…!.
.
Alors, oui, Macron made in UE, la marque européenne élue « produit de l’année »
Combien de temps le trouverez-vous efficace, d’autant que vous l’avez acheté les yeux fermés mais convaincus par la superbe campagne publicitaire qui a précédé sa mise en rayons…
.
Article sélectionné par le site AGORAVOX.
Pour le lire, le noter et le commenter sur ce site, cliquez sur le lien  ICI
Publicités