via « Quand on a passé son temps à massacrer son peuple, on a plus de discrétion » : Le Drian répond sèchement à Assad | Atlantico.fr

Commentaire de L’ INFOTOX:

Pourrait-on rappeler à ces donneurs de leçon morale, sans passer pour un fasciste, un extrémiste, le nombre de civils tués de par le monde depuis le début du XXè siècle par les occidentaux en général, les régimes détruits avec le terrorisme qui s’ensuit dans des pays où l’on s’autorise l’ingérence démocratique qui, pour les citoyens « sauvés » (ne parlons ni des morts, ni des réfugiés) se révèle être une catastrophe totale.
Certes une dictature ne fait que peu de cas de ses opposants tout en observant (images d’archives) que la vie des femmes, la liberté relative de tous les cultes était mieux garantie sous B.Assad, M.Kadhafi et S. Hussein..
Au fait, toutes choses égales par ailleurs, personne ne dit qu’auparavant c’était idéal mais dire que grâce à l’intervention occidentale, la paix est revenue et que le sang n’a été versé que par la faute d’un seul « camp » ou que ceux soutenus et armés par les occidentaux n’étaient jamais des terroristes mais que l’on qualifiait d’opposants uniquement du fait qu’ils étaient les ennemis de notre ennemi, il y a comme une propagande insupportable!.
L’ INFOTOX
https://linfotox.wordpress.com
Pour plus de contenu, reportez-vous aux autres articles sur ce sujet publiés sur ce site par L’ INFOTOX

Publicités